samedi 2 décembre 2017

Départ


Ça y est ! Je viens de changer de boulot et je commence par m'envoler pour Moscou dès la semaine prochaine. Je reviendrai à Paris, bien sûr, mais je serai évidemment moins régulière sur mon blog. J'aurai, du moins, davantage de voyages à vous relater.


La Russie, je n'y ai pas mis les pieds depuis 2011. Je ne voulais plus y aller depuis l'affaire de la Crimée mais c'était une position qui n'était pas tenable à long terme. Ça commençait à me manquer trop.


Surtout Moscou est devenue (on ne le sait pas trop en France) une des grandes capitales du monde, l'une des villes qu'il faut absolument avoir visité, une nouvelle Babylone où l'on peut trouver tout ce que l'on peut souhaiter. Pour s'amuser, faire la fête, 24 H/24, je ne crois pas qu'il y ait mieux. Paris fait vraiment endormi en comparaison.


C'est aussi une ville à la pointe de la modernité avec des quartiers entiers, à l'architecture novatrice, consacrés au shopping, au design, à l'art contemporain.


Evidemment, il faut supporter les Russes, leur impolitesse, leur brutalité, leurs querelles incessantes dans la rue, le stress de la vie quotidienne fait de multiples incidents, contrariétés.


Souvent, je préférerais ne pas parler russe et qu'on me prenne pour une Française mais c'est évidemment impossible. Alors il faut que je m'habitue à m'engueuler avec 2 ou 3 personnes chaque jour.


Mais c'est évidemment plus compliqué que ça. Les Russes et les Français ont des traits culturels communs. Ce sont deux peuples qui ont fait la Révolution. Alors, on déteste servir les autres et on s'autorise à les toiser, à être désagréable avec eux, à être impoli, les envoyer promener. Il suffit de se rendre dans un commerce, un service public, un restaurant, pour comprendre ça. C'est profondément ancré dans la culture encore plus chez les Russes que chez les Français.


Il y a comme ça plein de gens odieux en Russie, plein d'effroyables petits tyrans colériques, et je suis stressée à l'idée de les retrouver. Mais je reconnais aussi qu'on peut y rencontrer, également, plein de gens extraordinaires, merveilleux. Mais ce type de rencontres se fait rarement dans la rue.


Voilà, je vous quitte. Il faut d'abord que je me refasse une garde-robe russe et ça n'est pas facile à Paris.

Mes dernières (temporairement) photos parisiennes prises, évidemment, au Parc Monceau, au Luxembourg et depuis l'Ile-Saint-Louis.

Je signale, à l'attention de mes fans, que l'on peut me trouver à Moscou, à l'Hôtel "Slovianskaïa".

14 commentaires:

nuages a dit…

Eh bien, bon voyage ! C'est dans le cadre de votre nouveau boulot ?

A part ça, votre série de photos parisiennes automnales est agréable. J'aime bien, en particulier, les photos 2, 7 et 8.

Carmilla Le Golem a dit…

Merci Nuages,

Oui, oui, c'est du sérieux, c'est d'abord pour travailler.

Mais je vais me réserver quelques loisirs et puis, en Russie, il y a toujours quelques soirées folles aux quelles il faut participer.

Merci pour vos remarques sur mes photos. De la part d'un "vrai photographe", ça me fait plaisir même si j'ai conscience que ma production est archi-classique.

A bientôt

Carmilla

Ariane Grammaticopoulos a dit…

Oh quelle triste nouvelle !
Enfin pour moi; vous êtes celle que je retrouve chaque dimanche matin avec tant de plaisir.
Mais bien sûr je comprends que vous devez le faire, et je pense que c'est une chance que beaucoup vont vous envier. Si j'avais 20 ans de moins, il est clair que je ferais mes bagages et que je filerais en Russie, à Saint-Petersbourg je crois.
Vous avez raison chère Carmilla, Moscou est la ville où il faut aller aujourdhui.
Paris restera toujours Paris dans nos coeurs, mais ce n'est plus la même chose, quelque chose y est cassé...

J'espère qu'on vous retrouvera de façon assez régulière, vous allez beaucoup me manquer !

Je vous souhaite toutes les réussites dans vos nouvelles fonctions.

Merci pour ces photos, je les aime tant. Vous avez un style reconnaissable entre tous : elles ne font pas photos de touristes ni genre chromo, qu'on voit si souvent en ligne.
( celle prise de l'Ile St.Louis est celle que je préfère)

A très bientôt Carmilla, et...bonne chance à vous !

Ariane.

Olympe a dit…

Chère Carmilla,
Voilà six ans que je vous lis, et j'apprends aujourd'hui que vous partez. Comme vous avez raison. Ces dernières années, j ai suivi vos écrits chaque semaine, depuis Beyrouth et Paris. Je me suis sentie proche de vous. Vous m'avez permise de respirer mieux. De penser l'ailleurs aussi - j'ai à present des rêves d'Europe de l'Est. N'arrêtez pas d' écrire. Vous faites partie de ma vie. Merci.

Carmilla Le Golem a dit…

Grand merci Ariane,

Mais rassurez-vous!

Je me suis sans doute mal fait comprendre.

Je ne pars pas m'installer à Moscou. Je demeure basée à Paris.

Mon départ c'est d'abord pour une nouvelle vie.

Dans les mois qui viennent, je suis simplement appelée à voyager davantage et pas seulement en Russie. Mais quand je suis à l'étranger, j'ai du mal à m'occuper de mon blog...

C'est sûr que la Russie est un pays d'avenir avec beaucoup d'opportunités. Y trouver un travail ne pose pas trop de problèmes (sous réserve que l'on connaisse la langue). De plus, comme dans tous les pays slaves, il est facile de s'y faire des amis.

Quant à y faire sa vie, c'est moins évident. Il y a malgré tout une certaine violence de la société et il faut s'adapter à la mentalité russe, sans doute déconcertante pour un Français (la "dinguerie" slave, c'est bien une réalité).

Merci pour vos commentaires sympathiques sur mes petites photos.

A très bientôt

Carmilla

Carmilla Le Golem a dit…

Grand merci Olympe,

Comme je viens de le préciser à Ariane, je ne disparais pas, je change simplement de perspectives.

Ce que vous m'avez écrit m'a beaucoup touchée. Cela me fait plaisir que vous vous retrouviez un peu dans mes textes. Mais attention ! J'ai moi-même une distance critique par rapport à ce que j'écris. Je ne suis pas sûre d'avoir toujours raison et je sais que j'accentue toujours un peu les choses. Il ne faut donc pas me prendre absolument au sérieux.

Le Liban est un pays qui m'a toujours fait rêver. Je n'y suis malheureusement encore jamais allée mais j'espère pouvoir bientôt réaliser cela.

Quant à moi, je vous conseille évidemment de visiter l'Europe de l'Est. La Russie n'est malheureusement pas le pays le plus facile (visa, déplacements, coût de l vie...).

Bien à vous,

Carmilla

nuages a dit…

A propos de la Russie, avez-vous vu le dernier film d'Andreï Zviaguintsev, "Faute d'amour" ? Je l'ai trouvé très fort.

Carmilla Le Golem a dit…

Oui Nuages,

J'ai vu ce film que j'ai beaucoup aimé (de même que le précédent "Helena"). Il est glaçant.

Je crois qu'il n'a malheureusement pas eu beaucoup de succès en France.

Bien à vous

Carmilla

Thierry Mattart a dit…

Rentre à l'instant du concert de Ekaterina Verbovskaia au Pays-Bas... La grande sonate de Tchaïkovsky... Un Triomphe ! Dommage que je ne puis pas vous faire profiter de la vidéo...
Thierry Mattart

Carmilla Le Golem a dit…

Grand merci Thierry !

Je ne la connais à vrai dire pas tellement parce qu'elle est très jeune, me semble-t-il.

Elle est originaire d'une ville un peu mystérieuse: Kaliningrad.

Bien à vous

Carmilla

KOGAN a dit…



Nous avons tous vécu ce moment plusieurs fois dans nos vies:
changer de travail et de lieu pour l'exercer.

La vie serait tellement monotone si nous ne vivions pas de tels épisodes, et pour mieux la savourer en commençant par des fiestas.

Bonne chance à vous , Carmilla mais vous en avez déjà...et devez mieux respirer.

Le plus important c'est de ne pas "perdre de temps" et de ne pas s'apitoyer sur son sort, et vous n'êtes pas du genre.

Et...montrez-nous Moscou.


Bien à vous.
Jeff

Thierry Mattart a dit…

Oui.. Koningsberg devenu Kaliningrad. Un grand avenir devant elle ! Je l'espère... Thierry

Carmilla Le Golem a dit…

Merci Jeff,

Oui ! Heureusement qu'on change plusieurs fois dans sa vie de travail et d'habitation.

Mais ça n'est jamais facile non plus. Le début est presque un traumatisme.

Mais je suis confiante: petit à petit, on se recrée un monde et des relations.

Et c'est vrai que j'espère mieux respirer.

Bien à vous

Carmilla

Carmilla Le Golem a dit…

Oui Thierry !

L'ancienne Koenigsberg, la ville de Kant.

Je pense y aller bientôt.

Jean-Paul Kauffmann a écrit, récemment, un bon bouquin, "Outre-Terre", où il évoque Kaliningrad.

Bien à vous

Carmilla