samedi 31 janvier 2015

Neige


Aujourd'hui, je pars à Riga, en Lettonie.


La Lettonie, j'ai l'impression que ça n'évoque pas grand chose. Pourtant, c'est un pays magnifique. C'est la Courlande mais aussi les barons baltes, Eisenstein, Marc Rothko. Et puis Riga est  la capitale européenne  de l'Art Nouveau avec un ensemble architectural exceptionnel. En plus, on est au bord de de la mer et, en été, on peut aller tout de suite se baigner à Jurmala.


A vrai dire, si j'y vais, à cette époque, c'est parce que j'aime le froid et la neige. Mais là, il faut bien le dire, je me suis complètement plantée, c'est la cata..., la  grande déception. Il gèle à peine en ce moment à Riga, c'est incroyable! J'espérais un mètre de neige et une mer Baltique gelée qui m'aurait, éventuellement, permis de gagner la Finlande ou Saint-Pétersbourg à pied; Hélas! rien du tout! Que de la grisaille et de la flotte! C'est rageant!


C'est dans les pays du Nord que l'on perçoit le plus le réchauffement climatique. On se souvient que Napoléon avait entamé la retraite de Russie à la mi-octobre. Si c'était aujourd'hui,ça ne poserait aucun problème: souvent maintenant, il n'y a pas de froid et de neige sur la Russie avant le mois de janvier.


Trouver de la neige devient de plus en plus difficile. Je pourrais bien sûr aller en Sibérie; là-bas, je trouverais ce qui me convient mais c'est évidemment moralement inconcevable. Je ne vais quand même pas donner un centime à Poutine et puis je serais trop tentée d'assassiner un ou deux Russes.


Tant pis! je vais quand même pouvoir rêvasser en Lettonie pendant une semaine ! Ce soir, je serai attablée devant une anguille fumée avec une bonne bière. Et puis je vais essayer de sillonner le pays par le train.


Tableaux du célèbre peintre suédois Carl LARSSON (1853-1919). Si vous allez un jour en Suède, il faut absolument que vous visitiez la maison de Carl Larsson à Falun. Plus bucolique, plus écolo, il n'y a pas.

La 4ème image est celle de l'un de ses disciples : Gustav Fjaestad (1868-1948).

A mes admirateurs, je signale que je descends au Neiburgs Hotel à Riga. C'est un hôtel qui me correspond bien. Il est aménagé dans un splendide bâtiment Art Nouveau.

5 commentaires:

nuages a dit…

Très bon séjour ! Malgré la grisaille et le manque de vrai froid...
Mais en Lettonie, comme vous le savez bien sûr, vous verrez plein de Russes "ethniques", qui n'ont souvent pas la nationalité lettone. Essayez d'éviter de les trucider, sinon Vladimir Vladimirovitch Poutine viendra à leur secours avec ses tanks.

Carmilla Le Golem a dit…

Merci Nuages,

Depuis mon dernier séjour en Lettonie, il y a déjà bien longtemps, j'ai déjà remarqué que la pratique du letton avait beaucoup progressé.

Mais quand même. La pratique du russe demeure dominante. Sinon, c'est vrai qu'il existe des apatrides. Mais, il ne faut pas non plus trop les plaindre. Ils refusent de faire l'effort d'apprendre le letton et puis ils peuvent toujours aller en Russie.

Carmilla

Etoile Henri a dit…

C'est parfait de voyager ainsi, dans des récits de voyage, on en revient à Marco Polo, Pétrarque Burroughs, Defoe, toussa, etc.!

Tuer des Russes au passage, oui, il faut bien quelques péripéties ensanglantés pour un voyage épique, Et Poc!

Napoléon, oui, Napoléon et la retraite....... Meuh la retraite de Russie sans neige, sans alibi, ça n'aurait jamais fait la réputation d'un Corse, ça, encore moins d'un impérator! Grand comme ça qui plus est!

Carmilla Le Golem a dit…

C'est vrai Henri!

Mais sans le froid et la neige, la Grande Armée n'aurait probablement pas été vaincue. Les rares fois où elle a été confrontée directement aux armées russes, elle l'a emporté.

Carmilla

Etoile Henri a dit…

Ha la Grande armée et son Grand-Nabot-Léon, le dit Lampe-Au-Néon-Pelle-à-Tarte (par défaut de particule nobiliaire, le pôvre!, Effectivement n'est pas Empereur qui veut, et sans cette mobilisation populaire/populiste/militaire conquérante, il aurait quand même pu se réfugier dans le confort mammaire (non, pas maman!!)de la Joséphine, oui, il aurait osé je pense, par besoin de compensation..., conquérir ces monts et plaines Charnelles.....Vallées de Voluptés, à n'en pas douter au vu du charisme de la Belle si gloutonne....
http://i.telegraph.co.uk/multimedia/archive/01605/Josephine_1605569c.jpg

En tous cas, ils auraient forcément apprécié le charme hôtelier des bords de Baltique, depuis un lit dressé en Soie satinée, non....?

Vous avez une façon de nous en parler..... Mmmmmhhhhh!