vendredi 3 février 2012

Back to Ukraina


Enfin, un petit peu de froid mais ça ne suffit pas.



Alors, voilà, j’ai craqué : demain, je reviens sur mes terres et pars en Ukraine pour une semaine. J’en ai tellement marre de ces hivers gris, doux, pluvieux, de cette soupe tempérée. Pas d’éclat, pas de tranchant, rien pour aiguiser vos sens. Que de la morosité et de la grognonerie.



Au moins, je vais retrouver de la neige, de la glace, un froid coupant, des arbres de givre, des fleuves que l’on traverse à pied.


Demain, je vais arpenter l’avenue Kreschatik (les Champs-Elyséees ukrainiens) à Kiev, toute étincelante de glace. Et puis, manger ce que j’aime : des harengs, des poissons en gelée ou fumés, des champignons marinés, des vareniki, des gâteaux au pavot. D’autres plaisirs aussi, psychologiques ceux-là : faire ce qui devient interdit en France : arborer un long manteau de fourrure, porter jupe courte et talons hauts, utiliser un rouge à lèvres carmin, échanger des regards avec les passants que je croise.



Tableaux de Giovanni SEGANTINI, peintre symboliste très connu en Suisse et en Italie. A une époque, j’allais en vacances en Suisse et j’avais découvert à Saint-Moritz le magnifique musée consacré à Giovanni Segantini. C'est délcieusement glacial et sexy.

2 commentaires:

Princesse des Neiges a dit…

J'espère que ton voyage s'est bien passé. Tout à fait d'accord pour le rouge à lèvres, une mini jupe et des talons!-;)

Carmilla Le Golem a dit…

Merci Olga !

Et bien non ! ça ne se passe absolument pas comme prévu. J'ai eu la bêtise d'acheter mon billet auprès de la compagnie hongroise Malev qui a fait faillite le jour de mon départ. Quelle idiote j'ai été! Je vais essayer de partir ailleurs. Ce sont les choses imprévsibles de la vie.

J'ai vu tes dernières photos. Elles sont remarquables.

A bientôt

Carmilla