samedi 3 septembre 2016

Lettonie champêtre


Me revoilou ! mais j'ai vraiment fait rigoler avec mes vacances en Lettonie. Tu peux pas plutôt aller en Californie, en Floride, en Thaïlande, en Turquie, à Corfou, qu'on m'a dit.


C'est sûr, y'a mieux, bien mieux que la Lettonie..., c'est même pas trop beau. Des endroits magnifiques, renversants, y'en a pas ! Se déplacer pour aller voir ça, faire plus de 2 000 kms, c'est pas trop nécessaire. Et je suis sûre que vous me maudiriez s'il vous prenait la fantaisie d'emprunter les mêmes chemins que moi.


Enfin,... moi, j'y ai trouvé ce que je cherchais. J'y suis, bien sûr, allée pour des raisons sentimentales, d'ailleurs vite effacées. 


Mais surtout, j'ai retrouvé mes repères:

- linguistiques d'abord; tout le monde en Lettonie parle, outre le letton (auquel je ne comprends, bien sûr, rien du tout), le russe (mais on n'a pas du tout  la mentalité russe) et même le polonais (qui se souvient du Grand Duché de Courlande qui fut, même, puissance coloniale, Tobago, île James ?).

- culinaires. La cuisine slave et d'Europe Centrale, ça me manque tout de même, on ne peut pas la trouver en France, même à Paris. Donc, j'ai pu m'empiffrer, en Lettonie, de solyanka, de pelmenis, de poisson-chat, d'anguille, d'esturgeon et de limande fumés. Et les petits déjeuners merveilleux avec des charcuteries hors du commun et une foule de choses ! Finies les horreurs françaises avec de la confiture et des croissants racornis.


Et puis la Lettonie, c'est calme, tranquille, presque désert (2,1 millions d'habitants). On peut s'y perdre, y disparaître. J'ai parfois envie de ça.


J'ai donc passé mes vacances à la campagne, en ville et à la mer en sillonnant le pays avec une très belle voiture, qui rendait le voyage un peu irréel .


Je vous livre aujourd'hui la première partie, rurale, presque hors du temps.













Photos de Carmilla le Golem en Lettonie, plus précisément à Bauska, Rezekne, Sigulda, Cesis.

3 commentaires:

Ariane Grammaticopoulos a dit…

Bonjour Carmilla !

Je rentre de vacances, un séjour dans les collines du Quercy, assez désertes elles aussi.
Mais je vous envie ce voyage en pays letton, je rêve de ces paysages immobiles et inhabités, ceux de la si fameuse et poétique Courlande, où peut-être passe l'ombre de Dorothée, duchesse de Dino...

Merci pour ces photos !

Carmilla Le Golem a dit…

Grand merci Ariane !

Le Quercy, c'est sans doute plus beau que la Courlande.

La Courlande, ça peut faire rêver mais il faut reconnaître que la campagne dans les Pays Baltes n'est pas très belle, à quelques exceptions près.

Mais il est vrai q'il y a l'histoire, complexe et tourmentée. Et puis, il y a toutes ces grandes Dames de Courlande, dont la duchesse de Dino, comtesse de Périgord, liée à Talleyrand. Elle était aussi duchesse de Sagan (de Zagan en Pologne)et Françoise Sagan en aurait fait son pseudonyme. Mais je n'ai rien lu de Françoise Sagan et je ne sais donc pas s'il y a une influence balte sur son oeuvre.

Bien à vous

Carmilla

Ariane Grammaticopoulos a dit…

Je pense que c'est plus la beauté étrange et très proustienne du nom de Sagan qui a influencé Françoise Sagan.
Je ne suis pas certaine qu'elle connaissait très bien la Courlande.

Pour l'avoir lue, je peux vous confirmer qu'on ne trouve aucune influence balte dans son oeuvre, mais plutôt des relents très germano-pratins, mais bon...j'en ai parfois aimé la lecture.

J'ai beaucoup aimé vos nouvelles photos, celles de ce matin,et je me suis amusée à vous deviner en noir et rouge.

Bon dimanche Carmilla !